Motive Moi
«Vous ne serez jamais prêts à 100%. N’attendez pas le bon moment, il n’arrivera jamais. Commencez dès maintenant !»
Cherry Blossom

Une autre citation ?

Une expérience qui change la vie

Écrit par Florent Kosmala | 26th Dec, 2015 | Motivation

Cet article est issu d'une expérience personnelle. Je donnerai dans cet article mon ressenti. Ce n'est pas une science exacte, ça ne marche peut-être pas pour tout le monde mais je me devais de partager ça tellement c'était intense.

Comment j'ai commencé...

Tout d'abord, sachez que je suis assez fréquemment exposé au monde du handicap. Entre mes amis, moi-même, les projets auxquels je participe et les rencontres inattendues... Il y a de quoi faire.

Et j'ai toujours cumulé la passion du développement personnel avec cette connaissance du handicap pour essayer de trouver le moyen de passer outre son handicap et de développer d'autres facultés pour quand même réussir à atteindre nos rêves.

Au détour d'une soirée avec une malentendante, j'en viens a parler un peu plus technique puisque chez elle, il n'y a que certaines fréquences qui ne sont pas audibles. Et donc, quelques temps après, je décide d'essayer de vivre ce qu'elle vit pour savoir ce qu'elle ressent.

Première étape : le son

Tout d'abord, armé de mon casque et de mon ordi, je télécharge un équaliseur logiciel, puis je me mets à écouter des musiques que j'adore, et par conséquent que je connais par cœur :)

Puis avec l'équaliseur (j'en conseillerai en fin d'article), je me mets à supprimer complètement une fréquence, puis une autre et ainsi de suite. Après coup, j'ai essayé de supprimer 2 fréquences à la fois, et même 3 !

Au niveau des sensations, quelque chose de bizarre s'est produit, à la fois hyper frustrant mais aussi plaisant. Pour le coté frustrant, qu'est-ce c'est rageant de s'attendre à une basse bien profonde ou a une note bien enveloppée et de se retrouver face à un claquement ou a un "bruit" assez strident !

Et puis vient le coté plaisant : une sensation de re-découverte où, même si la musique parait moins naturelle, elle en devient parfois plus compréhensible, et même quelques notes cachées se dévoilent. Ça apporte une concentration et une compréhension complètement différentes de ce que je vis habituellement.

C'est complètement dingue, mais j'ai l'impression d’être bien plus attentif au son qui m'entoure, même sans musique :) Bon, après j'ai poussé un peu loin en mettant des musiques que je ne connaissais pas, et c'est impressionnant comment mon cerveau arrive à se concentrer avec cet exercice !

Deuxième étape : l'image

Après le son, j'ai tenté de vivre comme un aveugle ou un malvoyant. Pas difficile, on ferme les yeux ! Et pourtant, essayez juste de vous lever de la chaise et d'aller chercher un verre à boire dans un endroit que vous connaissez parfaitement. C'est réellement pas facile, et ça dévoile énormément de choses...

Le toucher est bien plus sensible, le son est mieux capturé, même les odeurs ont leur importance (si ça sent la frite, on s'approche de la cuisine :) ).

Plus personnellement, je me suis senti à la fois plus vif et plus assuré dans mes mouvements, même si ils étaient plus lents. C'est quelque chose de surprenant pour moi et je prends conscience de mes sens "restants". Le toucher surtout m'a marqué puisque juste prendre un objet, ressentir sa texture, l'imaginer dans l'espace, ... le cerveau est capable de tout ça en temps réel. C'est hallucinant.

J'ai prolongé l'expérience avec des lunettes sténéopiques (lunettes à trous) qui limite l'entrée de la lumière dans l’œil. Et j'ai essayé de fermer un œil, puis l'autre. Au final, les sens peuvent être altérés sans pour autant cesser complètement. Et pourtant la sensation est différente à chaque fois, me renvoyant une réalité "déformée", un autre point de vue. C'est assez époustouflant de voir la capacité de notre corps et de notre cerveau à s'adapter à très grande vitesse à ce "manque" de sens.

Troisième étape : les odeurs

Ce fut une étape courte mais significative. Essayez de vous boucher le nez et respirez des odeurs différentes (encens, bougies, ...). Mon environnement est apparu fade en très peu de temps, simplement parce que j'avais coupé les odeurs.

Je pensais pas l'odorat aussi important pour ma vie. C'est juste inconcevable une vie sans odeurs pour moi.

Et la motivation alors ?

Justement, après avoir vécu tout ça, je me suis simplement posé et j'ai véritable pris conscience de la chance que j'avais, malgré mon problème de santé, de pouvoir ressentir et surtout agir sur mon environnement. Je me suis rendu compte de chaque chose : je marche, je peux boire, je peux rire, et je peux faire ce que je souhaite de ma propre vie et ce, qui que je sois.

Tout le monde peut réaliser ce qu'il souhaite. Agissons comme un cerveau, adaptons nous et voyons la vie autrement :)

C'est une expérience hyper enrichissante qui prouve que quelque soit la réalité dans laquelle on vit, tout est possible, et nous en sommes tous capables !

Et puis au passage pour la petite anecdote, depuis le temps, j'apprends les bases de la langue des signes ;)

Et vous ?

Vous avez tenté cette expérience ? Vous avez d'autres expériences comme celles-ci à nous faire partager ? Un retour d'expérience ? N'hésitez pas à poster un commentaire ;)

Annexes

Liens vers les équaliseurs :

  • Pour Windows, c'est APO Equalizer
  • Pour Mac, c'est Boom2 (payant)
  • Pour Linux, c'est pulseaudio-equalizer (disponible dans les dépôts d'Ubuntu / ArchLinux / Fedora / Debian / ...)

Vous avez aimé ? Partagez :)


«Tu n'as jamais raté ta vie tant que tu peux remonter la pente.»
Julien Cardon

Commentaires


Laissez un commentaire :)