Motive Moi
«Vous ne serez jamais prêts à 100%. N’attendez pas le bon moment, il n’arrivera jamais. Commencez dès maintenant !»
Cherry Blossom

Une autre citation ?

Les crises d’angoisse

Écrit par Mickaël Chaussepied | 1st Jun, 2015 | Développement personnel

L’angoisse est un sentiment à ne pas prendre à la légère, mais rassurez-vous, il ne vous tuera pas. C'est un mal purement psychologique.

La crise en elle-même est très vicelarde, dans son apparition vous vous mettriez potentiellement à vous poser des questions dues à votre ignorance sur le problème ou pire à le « craindre », ce qui ne fera en fin de compte que nourrir ce sentiment qui par conséquent prendra plus d’ampleur et ainsi de suite jusqu’à pour certains vous évanouir dû à une panique (respiratoire par exemple). Elle se ressent en premier lieu au diaphragme, c'est le muscle qui encaisse le plus les émotions et se tétanise par le stress, d'où l'importance de se décontracter et de respirer doucement par le ventre pour le détendre.

J’imagine que vous, dont moi, êtes déjà allé chercher les significations de certains symptômes et vous avez fini par trouver tout sauf du réconfort, et craindre avoir un sale truc. Premier conseil que j’ai à vous donner c’est de ne pas suivre ce cheminement anxiogène.

Accélération du rythme cardiaque et respiratoire, transpiration, contractions musculaires, vertiges, sensations de "souffle coupé", d'étouffement, d'étranglement, de gêne thoracique, de tête vide ou impression d'évanouissement, de déréalisation (sentiment d'irréalité) ou dépersonnalisation (être détaché de soi), de peur de perdre le contrôle de soi, de frissons ou bouffées de chaleur.

La panique, généralement inconsciente, est génératrice de symptômes corporels, le grand allié de la crise d’angoisse et c’est de cela que vous devez vous prémunir avant toute chose. La contrariété est aussi un facteur dominant dans l'apparition d'une crise d'angoisse, en particulier quand elle est refoulée.

"Que la volonté soit votre mot d'ordre" La première grande victoire sera de prendre conscience de ce qui vous arrive et d'accepter d'y faire face.

Structure d'esprit

L'ordre de votre appartement ou maison aura un impact majeur sur votre inconscience, vos réflexions et votre bien être pour plusieurs raisons.

La procrastination par exemple, plus connu par le fait de reporter au lendemain (quel qu'en soit la raison l'important n'est pas là) est surtout la difficulté à effectivement se jeter à corps perdu dans ses projets, on accumule un nombre considérable de taches au fil du temps qui finit par nous rendre débordés et nous démotive par l'ampleur du travail total.

La solution est de poser les briques une à une. De prendre le temps de bien faire et de ne pas se plaindre ni se démotiver en regardant l'ampleur de la tache. A vrai dire le mieux est de ne même pas s'en préoccuper, de faire au fur et à mesure sans trop se poser de questions, et là vous serez surpris de l'ampleur de votre travail quand vous aurez fait le bilan.

Alors pourquoi structure d'esprit ? Simplement parce que votre esprit s'organise à l'image de votre vie et votre environnement. C'est pourquoi il est très important de jouer sur votre hygiène de vie dans le combat de l'angoisse. Ranger voir même réorganiser minutieusement vos objets comme votre vie, vous aérera l'esprit et vous offrira un lieu ordonné à vos souhaits et parallèlement structurera votre esprit ainsi que rafraîchira vos souvenirs enfouis dans le désordre.

Combattre la crise seul:

En pleine crise, il est très difficile de se motiver à quoi que ce soit, elle a tendance à vous pousser dans vos retranchements, votre respiration est hasardeuse, et votre angoisse finit par prendre une démesure inacceptable. C'est un instant douloureux qu'il faut apprendre à surmonter dans le bon ordre.

A commencer par se calmer et ne pas céder à la panique. Ensuite, posez-vous, forcez-vous à respirer doucement avec le ventre, relâchez vos muscles et faites le vide dans votre tête ou pensez à quelque chose d'agréable, et surtout forcez-vous à ne faire que cela, et rien d'autre, ne laissez pas vos pensées vous envahir. Quelques minutes suffiront pour minimiser une panique respiratoire et estomper quelques symptômes. Sortez, prenez l'air (même si il pleut), partez dans un climat amical histoire de vous changer les idées, ou allez courir même juste un peu, cela aura le bienfait de réguler votre respiration et d'anéantir votre crise d'angoisse.

Vous pouvez aussi être victime d'une carence au magnésium. Buvez beaucoup d'eau (naturelle), mangez une banane par jour.

Votre position aussi peu jouer un rôle dans cette crise, gardez le plus souvent le dos droit, faites très attention en position assise à ne pas vous recroqueviller sur vous-même, cela aggraverait la situation.

Cause potentielle:

La caféine est une cause majeure de crises de panique chez de nombreuses personnes puisqu’elle accroît votre sentiment d’anxiété en stimulant votre système nerveux.

L'alcool permet « d’anesthésier » votre anxiété. Très vite, il fait ressortir de vieilles angoisses, qui peuvent entraîner des attaques de panique plus violentes ainsi qu'une grave dépendance.

Le Cannabis, bien que l'euphorie constitue la réaction dominante quand on fume du cannabis, des effets inverses peuvent survenir. Elles disparaissent habituellement dans les heures qui suivent et évoluent favorablement lors d'une mise en confiance ou en présence d'un climat amical. L'anxiété et la paranoïa sont les effets aigus indésirables les plus habituels, mais on peut aussi rencontrer des accès de panique, de dépression, de dysphorie, de dépersonnalisation, de délire, d'illusions et des hallucinations.

"Les larmes sont le coupe-feu de la souffrance."

Si les enfants en bas âge pleurent ouvertement, les adultes, eux, pleurent uniquement lorsqu’ils sont seuls, ou bien retiennent leurs larmes, préférant aller de l’avant en serrant les dents. Mais, avoir un tel comportement est-il vraiment bon pour la santé ? William Frey assure que les larmes sont tout aussi nécessaires que les sourires ; elles apaisent les tensions, adoucissent la tristesse, et nous permettent de mieux nous connaître ainsi que de se lier plus en profondeur avec les autres.

XANAX ?!(La mise en garde)

Prudence oh grande prudence, nous voilà sur un terrain glissant. Les somnifères, anxiolytiques et antidépresseurs sont des OUTILS et pas des solutions, Il est indispensable de comprendre le sens de cette affirmation, et de ne jamais demander d'ordonnance de ces substances à un médecin généraliste.

Nous réagissons et encaissons tous différemment à l'angoisse, c'est pourquoi il est peut être nécessaire d'un petit coup de pouce supplémentaire voir un grand travail psychologique demandant l'intervention de médecins. Mais là nous nous rapprochons plus d'une dépression ou d'un burn-out que d'une simple crise.

Si vous vous sentez d'âme à lever les armes en chantant votre hymne de gloire à tue tête (oui parler ou chanter fort aussi se montre efficace ;)) mais avec un petit coup de pouce pour avoir un sommeil réparateur, occasionnellement vous pouvez combiner une fois ou deux dans la semaine du SÉDATIF PC (Homéopathie) avec les premiers conseils pour se détendre le soir avant de dormir quand l'angoisse se montre trop persévérante (pour inciter le travail sur soi plus que l'allègement des effets par l'intermédiaire d'une substance médicinal).

Cela dit, au bout d'une semaine si vous ne vous en êtes pas définitivement débarrassé sans médicament, alors le psychologue ou psychothérapeute entre en scène. C'est avec eux que vous travaillerez sur vous-même, ils n'ont pour seul but de vous guider dans vos angoisses et de vous aider à comprendre la véritable source de votre mal-être, puis accepter la vérité et aller de l'avant en s'offrant une/des raison(s) d'avancer.

Ce n'est qu'en dernier recours que le psychiatre arrive et indispensablement épaulé du psychologue, pour une thérapie plus poussée. Dans cette optique d'aide, il ne faut surtout pas ignorer ou craindre (de par les on dit ou les regards extérieurs) les hôpitaux psychiatriques. C'est là-bas que vous trouverez une fourmilière d'êtres humains qui n'ont de cœur qu'à vous aider à aller de l'avant. Vous pouvez aussi y aller dans le seul but de demander un lieu isolé pour vous détacher du monde extérieur et ainsi peser le pour et le contre si vous ne possédez pas de lieu suffisamment sain pour réfléchir et c'est gratuit.

"L'homme ne grandit pas de bas en haut, mais de l'intérieur vers l'extérieur"

Votre humble serviteur


Vous avez aimé ? Partagez :)


«Ne cherchez pas les clés pour ouvrir les portes de la réussite, la passion, l'envie et la croyance suffiront à les ouvrir.»
Jérémy Vérague

Commentaires


Laissez un commentaire :)