Motive Moi
«Chacun porte son bonheur en soi.»
Witold Gombrowicz

Une autre citation ?

Combattre ses démons

Écrit par Mickaël Gondry | 18th Apr, 2015 | Développement personnel

Nous avons tous des défauts, qu’ils soient physiques ou mentaux. Les premiers ne sont pas faciles à surmonter mais il existe bien des façons de corriger ton problème en choisissant bien ton style de vêtement par exemple, ou en changeant de coiffure. Bref, quelque chose qui te mette en valeur.

Par contre, parlons des défauts profonds, ceux que tu traînes depuis l’enfance ou qui se sont déclenchés à cause d’événements douloureux. On t’a sans doute humilié, on t’a déçu, énervé, ou trahi. Tu rêves sans cesse de vivre sans ces défauts qui ont rendu ton existence plus pénible, ou qui ont forgé ton caractère au point qu’il soit plus aiguisé que tu ne l’espérais, et qui te gâchent la vie à tous les points de vue. L’origine de tout ça vient du plus gros défaut que tu peux avoir, qu’on peut aussi appeler ta faiblesse, ton point faible.

Ton parcours.

Le mot ‘origine’ est sans doute un peu fort, parce que cette faiblesse était au début un défaut parmi tant d’autres. Après tout, tu es né pur, sans souillures, sans savoir ce qui t’attendait. Ta vie s’est construite autour de réussites et d’échecs, de rencontres et d’abandons, et tout ça a forgé ce que tu es maintenant. Même si, en de certaines occasions tu es fier d’avoir surmonté des épreuves difficiles, il n’en reste pas moins des stigmates profonds, des traumatismes. Tu peux alors ressentir des remords pour avoir mal agi, des regrets pour ne pas avoir agi, et cela peut te suivre tout une vie. Tu commences irrémédiablement à développer la peur de revivre les douleurs de ton passé.

Identifier ses faiblesses.

Savoir que tu as souffert ou que tu souffres à cause de telle ou telle chose, avoir ressenti cette douleur ou la ressentir en ce moment ne suffit pas à prendre totalement conscience du changement qui se passe en toi. Même si tu te persuades que tout va bien se passer, que tout ira mieux avec le temps, ce n’est pas foncièrement vrai. Et tu le sais. Du moins, fermer les yeux, serrer les dents, laisser libre cours à tes émotions puis au final attendre que la vie reprenne son cours normal ne suffira jamais. C’est un travail de longue durée qui t’attend si tu souhaites identifier ce qui te fait défaut. Parce que mettre un nom sur ton mal-être, c’est déjà gagner une bataille.

Garder courage.

Je parle en connaissance de cause : il n’y a rien de pire que de sentir le passé revenir te narguer sous différentes formes. C’est plus fort que toi. Mais n’oublie pas que c’est avant tout un effet pervers de ton imagination. Ce n’est pas ta raison qui insinue dans tes esprits ces images néfastes, c’est la peur de ne pas réussir à te détacher de tes chaînes. Sans t’en rendre compte, tu es resté(e) prisonnier(ère) dans cette cage dont tu as volontairement peint les barreaux en couleur pour te donner l’illusion qu’elle est confortable. Et pourtant il se cache tant de choses derrière cette prison ! Et pour la plupart, des choses merveilleuses qui n’attendent que toi.

« Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste la seule option » - Bob Marley.

Libère-toi.

Voici venu le temps où il faut briser tes chaînes. Tu as toujours été libre mais tu as voulu t’enfermer toi-même. En imaginant que tu es en sécurité dans la noirceur, tu ne fais que laisser les démons du passé te tourmenter. Échappe-toi, et sois libre ! Être livré(e) à toi-même t’effraie sans doute car tu as quitté la familiarité d’une réalité qui n’était propre qu’à toi. Cependant, tu dois te rentrer dans la tête que ce n’était qu’une illusion. Désormais, à chaque opportunité qui s’offrira à toi, tu la saisiras, sans penser à dire « non ». Si quelqu’un te déçoit ou te blesse, volontairement ou pas. ne pense plus au passé, ne te morfonds pas et analyse la situation. Pardonne-toi de ne pas avoir su trouver de solutions à temps auparavant, car tu auras maintes occasions de le faire dans l’avenir.

Extermine tes démons.

Pour chaque effort que tu feras, tu cerneras mieux tes faiblesses, tu les combattras, et tu en feras de vraies forces. Les obstacles continueront de se dresser devant toi, le monde continuera de tourner, la vie ne te laissera aucun répit. Et c’est pour cela qu’il faut que tu commences à prendre conscience de ce qui t’empêche de la prendre de front. Sur le plan personnel, social, sentimental et même professionnel, cela t’apportera beaucoup de choses car plus rien ne pourra t’entraver même lorsque tu te retrouveras face à une contrariété. Tu seras même surpris(e) de voir comme tu seras capable de gérer ce genre de situations…En fait non. Tu en as toujours été capable.

Sur le conseil de Florent, je te suggère de faire ceci : lorsque tu te réveilles le matin, regarde-toi dans le miroir, droit dans les yeux, et souris. Souris largement en songeant à tout ce que tu es capable de faire, à tout ce que tu veux faire, et surtout à ce que tu veux être. Parce qu’il n’y a que toi qui connait tes limites. Et, sans te connaître, je sais que toi aussi, tu peux faire de tes faiblesses une grande force.


Vous avez aimé ? Partagez :)


«Le succès, c'est comme une échelle. Tu ne peux pas la monter les mains dans les poches.»
Florent Kosmala

Commentaires


guest test post <a href="http://gdhyuei23kol.com/">bbcode</a> <a href="http://gdhyuei23kol.com/">html</a> http://gdhyuei23kol.com/ simple

18th Nov, 2017 - Guestwrink

guest test post <a href="http://gdhyuei23kol2.com/">bbcode</a> <a href="http://gdhyuei23kol2.com/">html</a> http://gdhyuei23kol2.com/ simple

25th Nov, 2017 - Guestwrink

Laissez un commentaire :)