Motive Moi
«Il faut avoir confiance dans les surprises de la vie.»
Jean-Philippe Blondel

Une autre citation ?

Ces petites choses.

Écrit par Mickaël Gondry | 6th May, 2016 | Développement personnel

Ambiance zen pour ce nouvel article. Je vais te recenser des situations, des actions, des choses qui te permettent l’espace de quelques instants d’oublier tes tracas, de te sentir bien, d’avoir l’esprit plus léger. Tu les as sans doute toutes vécues, elles sont si éphémères pour la plupart que tu as déjà oublié ce qui t’as donné envie d’aimer la vie à ce moment-là. Ce sont des instants fugaces, pour la plupart insignifiants où tu n’y as accordé que peu d’attention. Et pourtant, c’est la base du carpe diem. Vivre au jour le jour, vivre le moment sans en perdre une miette, profiter seul ou en groupe de ces beaux cadeaux qui jalonnent ton existence. Je te parlerai de choses risibles – mais pas ridicules, de choses déstressantes que tout le monde fait ou se sent obligé de faire. Je vais faire la lumière sur tout ceci pour que plus jamais tu ne te poses la question de comment remonter la pente. Le monde qui t’entoure est précieux mais il est tien, la solution est de te l’approprier dans ton esprit.

Il y a ces petites choses qui nous font nous sentir bien dans notre peau.

Manger un carré de chocolat

C’est bien connu, le chocolat est un anti-dépresseur naturel qui regorge d’anti-oxydants, d’un type de gras ayant certaines vertus pour la santé ainsi que de vitamines et de minéraux excellents pour l’organisme. Il ne plaît pas à tout le monde mais il y a bien des façons de trouver son bonheur dans cet article. On fera toutefois attention aux abus pour ne pas avoir à supporter une crise de foie.

Manger un fruit

C’est bourré de vitamines, de fibres et j’en passe. On ne te présente plus les vertus des fruits. De préférence, prends ton fruit favori plutôt que de te forcer. De plus, ça peut caler une petite faim dans l’après-midi et ça t’évite de grignoter.

Ecouter de la musique

C’est un peu comme s’évader à moindre coût. On se retrouve à s’identifier dans les chansons, on se permet de fantasmer à propos de faire partie du groupe, ou alors la musique est tellement stimulante, inspirante ou bienfaisante qu’elle fait le grand ménage dans nos pensées parasites.

Lire

Pareil qu’au-dessus. Il suffit de quelques pages pour se déconnecter du monde réel, et de quelques pages supplémentaires pour devenir quelqu’un d’autre et vivre une vie parallèle imaginaire. On t’a déjà sermonné à propos de garder les pieds sur terre, mais au diable ces dictons barbants : de temps à autre, le monde est ennuyeux et dramatique. Lire un bouquin ne peut être que bon pour ta santé mentale et pour ton intelligence.

Rire

Eh oui juste ça. Raconter ou écouter une blague/anecdote particulièrement amusante augmente le flux sanguin dans ton corps, et te procure un court sentiment de sérénité. Et pour cause, le mouvement des muscles du diaphragme (le muscle situé au-dessus de ton estomac) secrète une substance active, l’endorphine, qui joue un rôle dans la dilatation des vaisseaux sanguins.

Sourire

Le matin, on se lève, on a les traits tirés et l’immobilisation de notre faciès peut jouer un rôle sur notre humeur. Minime mais non négligeable. Et il est incroyable de constater qu’un grand sourire devant le miroir peut tout à coup écarter les nuages sombres qui planent au-dessus de ta tête. Ça ne coûte vraiment rien, juste une à deux secondes à sourire comme un idiot. Mais c’est la meilleure façon d’entamer la journée.

Respirer profondément

Prends le temps de t’asseoir, de t’allonger, de rester immobile. Et prends une grande inspiration avant de tout relâcher. C’est à ce moment-là que ton corps s’aère et ton esprit se soulage des vaines pensées qu’il a pu avoir au cours de la journée. On oublie trop souvent de respirer vraiment, de prendre de grandes bouffées d’air comme si on était sur le point de se noyer. C’est un automatisme biologique, on ne se rend parfois pas compte qu’on respire, mais c’est un geste vital dont il faut prendre conscience pour en saisir tous les bienfaits.

Faire connaissance avec un(e) inconnu(e)

L’acte de socialisation nous permet de nous valoriser, de sentir qu’on a une place parmi cette société mouvementée où il devient difficile de se faire remarquer, même avec l’émergence des réseaux sociaux – réseaux sociaux qui nous coupent de la vie sociale en réalité mais ceci est un autre débat…Ainsi, adresser la parole à une personne de passage, votre voisin de bus, un(e) passant(e) dans la rue qui regarde la même vitrine, un(e) client(e) dans un magasin qui regarde le même rayon, etc. Il faut savoir que le premier pas est déstabilisant aussi bien pour l’un que pour l’autre mais une fois la glace brisée, ça coule de source.

Boire un verre/manger avec des amis

Un petit moment de partage autour d’un bon repas, ou d’un verre, se détendre en ne pensant plus qu’à rire et à tout prendre à la légère, voilà quelque chose qui nous est permis au moins une fois par semaine. Alors procrastine de temps à autre, sors et retrouve ceux qui comptent le plus pour toi pour leur donner des nouvelles ou refaire le monde ensemble.</>

Rappeler à nos proches qu’on les aime

Comme dit précédemment, sortir avec tes amis ou même tes parents (chose importante) te permet de penser à autre chose mais le simple fait de leur demander ou d’accepter leur invitation leur montre à quel point tu ne peux pas te passer d’eux, même si tu leur dis rarement, par manque de temps ou par peur de l’image que tu risquerais de donner.

Faire du sport

Le sport te rebooste et vide ton esprit de la même façon que la respiration (Évidemment puisqu’elle fait partie du processus…). A la longue, cela te permettra de te sentir en forme en agissant directement sur ton tonus, tout en faisant face à tes complexes.

« Le bonheur vient de l’attention aux petites choses. Le malheur vient de la négligence des petites choses. » - Liu Hiang

Et il y a ces petites choses qui font du bien à nos sens.

  • -L’odeur de l’herbe fraîchement tondue
  • -L’odeur du gaz qui s’échappe d’une moto
  • -L’odeur d’une allumette qu’on vient d’allumer
  • -L’odeur du café le matin (idem : le pain grillé)
  • -Humer une fleur
  • -Prendre une douche chaude
  • -Regarder les étoiles
  • -Conduire avec la vitre ouverte et respirer l’air pur de la campagne
  • -Marcher dans la neige et l’écouter craquer sous nos pieds
  • -Craquer du papier-bulle
  • -Entendre les chants d’oiseaux
  • -Respirer l’odeur de la mer, et écouter le bruit des vagues (ou alors : le chant d’une baleine)
  • -Admirer un lever/coucher de soleil
  • -Marcher pieds nus dans l’herbe

Cela peut faire sourire car ces phénomènes sont presque insignifiants à l’échelle d’une vie, ils ne sont qu’éphémères et ordinaires. Et pourtant, le simple fait que ces choses existent nous rappelle de temps à autre que vivre ne peut pas être aussi morose que nos expériences puissent le montrer.


Vous avez aimé ? Partagez :)


«Tu arrives à changer l'histoire par les mots, alors imagine ce que tu peux faire avec tes mains.»
Jacques Duquenne

Commentaires